Ray Dyer

Word from the Chair | Mot du président

Raymond Dyer

Raymond DyerBy Raymond E. Dyer (Ray), ASQ Senior Member, CMQ/OE, & CQA (un texte en français suit)

On June 3rd, 2022, Ontario’s government enacted a right to disconnect act. It’ll be interesting to see where things go from there. Why is that of such interest to Quality professionals you ask? How many of you have worked extra hours just to keep Quality deliverables, e.g. audit reports, on time? How many of you keep an eye on smartphone notifications to ensure you’re not missing any important work events? How many actually respond, often by phone, to overnight and weekend messages to ensure key preparations, follow-ups, actions, etc. continue to progress even if you’re technically off hours?

There are times when many of us, including Quality professionals, need to invest extra efforts to complete certain phases of our Quality Management System initiatives. Sometimes, for example when dealing with different time zones, we do need to demonstrate the flexibility to work at different times. However, to constantly overwork and lose out on personal time for rest and enjoyment of other activities is not healthy, neither for Quality professionals nor their colleagues. It leads to a significant lowering of Quality of life and can lead to depression and/or burnout.

That’s why it’ll be interesting to see how this “right to disconnect” act will be deployed and what benefits and constraints it’ll be accompanied by. In the meantime, on June 15th, our Section will be hosting its last event, a networking workshop, before a well-deserved summer break. I hope to see many participate in helping us identify what Quality professionals need/want to learn. After that, we’ll see you again in September. Thanks!


Le 3 juin, 2022, le gouvernement de l’Ontario a promulgué une loi sur le droit à la déconnexion. Il sera intéressant de voir où les choses vont aller à partir de là. Pourquoi cela intéresse-t-il tant les professionnels de la qualité? Combien d’entre vous ont fait des heures supplémentaires pour que les produits livrables de qualité, par exemple les rapports d’audit, soient livrés à temps? Combien d’entre vous gardent un œil sur les notifications de leur téléphone pour s’assurer qu’ils ne manquent aucun événement professionnel important? Combien d’entre vous répondent, souvent par téléphone, aux messages reçus pendant la nuit et le week-end afin de s’assurer que les préparatifs, les suivis, les actions, etc. continuent de progresser même si vous êtes techniquement en dehors des heures de travail?

Il arrive que nombre d’entre nous, y compris les professionnels de la qualité, doivent déployer des efforts supplémentaires pour mener à bien certaines phases de leurs initiatives en matière de système de gestion de la qualité. Parfois, par exemple lorsque nous sommes confrontés à des fuseaux horaires différents, nous devons faire preuve de flexibilité pour travailler à des heures différentes. Cependant, le fait de se surmener constamment et de perdre du temps personnel pour se reposer et profiter d’autres activités n’est pas sain, ni pour les professionnels de la qualité ni pour leurs collègues. Cela entraîne une baisse significative de la qualité de vie et peut conduire à la dépression et/ou au burnout.

C’est pourquoi il sera intéressant de voir comment cette loi sur le “droit à la déconnexion” sera déployée et de quels avantages et contraintes elle s’accompagnera. En attendant, le 15 juin, notre section organisera son dernier événement, un atelier de réseautage, avant une pause estivale bien méritée. J’espère que vous serez nombreux à participer pour nous aider à identifier ce que les professionnels de la qualité ont besoin/souhaitent apprendre. Ensuite, nous nous reverrons en septembre. Merci!

Send me your comments | Envoyez-moi vos commentaires

Next Event | Prochain Événement

Raymond Dyer

Bilingual e-Networking Workshop | Atelier bilingue e-réseautage

What do Quality Professionals need/want to learn?

Que doivent/souhaitent apprendre les professionnels de la qualité?

June 15th, 2022 | 15 Juin 2022 19:00

Networking Opportunity Starts | Opportunité de réseautage à 18:30

Photo Matheus Bertelli, Pexels

(Photo Matthew Bertelli, Pexels)

The field of Quality is vast. The tools, skills, methods, and models supporting this field range from technical and quantitative to behavioral and qualitative. Each industry and specialization in Quality has its own set of needs. That’s why ASQ has so many different types and levels of certifications. So, what is pertinent, what is needed, and what is wanted in terms of information and training by Quality professionals?

This workshop will solicit the input of attending participants as to what they think Quality professionals most need or want to learn about. To get an idea of events ASQ Montreal Section has had in the past, see our History of Section Events.

Your host: Raymond E. Dyer is an ASQ CMQ/OE, a CQA and is the Montreal Section and Program Chairs. Ray was in Product Development, Product Management, and Purchasing before embarking on his career in Quality. Over the past 30 years, he’s dealt with different industries, different Quality methods, models, and tools, different management system registrations, and different registrars.


Le domaine de la qualité est vaste. Les outils, les compétences, les méthodes et les modèles qui soutiennent ce domaine vont de la technique et du quantitatif au comportemental et au qualitatif. Chaque industrie et chaque spécialisation dans la qualité a ses propres besoins. C'est pourquoi l'ASQ propose tant de types et de niveaux de certifications différents. Alors, qu'est-ce qui est pertinent, qu'est-ce qui est nécessaire et qu'est-ce qui est recherché en termes d'information et de formation par les professionnels de la Qualité?

Cet atelier sollicitera l'avis des participants sur ce que les professionnels de la qualité ont le plus besoin ou veulent apprendre. Pour avoir une idée des événements organisés par la Section de Montréal de l'ASQ au cours des dernières années, voir notre répertoire d'anciens événements.

Votre hôte: Raymond E. Dyer est un ASQ CMQ/OE, un CQA et est le président de la section de Montréal et le responsable de programme. Ray a travaillé dans le développement de produits, la gestion de produits et les achats avant d'entamer sa carrière dans la qualité. Au cours des 30 dernières années, il a eu affaire à différents secteurs, différentes méthodes, modèles et outils de qualité, à différents enregistrements de systèmes de gestion et à différents registraires.

Prix Denis Pronovost Award

Marcel Charbonneau a mené le projet de la Section de Montréal de créer un prix de 500 $ en l'honneur de Denis Pronovost, décédé en juin 2015. Par sa contribution exceptionnelle à l'association, son leadership et son implication, Denis a grandement participé à la promotion de la qualité du français au Québec et était un invité et conférencier fréquent de la section. Marcel remettra le prix à Patrick Barnes, étudiant au Certificat en gestion et assurance de la qualité de l'École de technologie supérieure, un programme multidisciplinaire qui offre une formation ou un perfectionnement en gestion et en assurance de la qualité. Patrick nous présentera un résumé de son projet d'amélioration de la qualité à l'ETS.


Marcel Charbonneau led the Montreal Section project to create a $500 award in honor of Denis Pronovost, who passed away in June 2015. Through his outstanding contribution to the association, his leadership and his involvement, Denis greatly participated in the promotion of quality in French in Quebec and was a frequent guest and speaker at the Section. Marcel will present the award to Patrick Barnes, a student in the Certificat en gestion et assurance de la qualité de l'École de technologie supérieure (Management and Quality Assurance Certificate) of the École de technologie supérieure, a multidisciplinary program that provides training or development in management and quality assurance. Patrick will present a summary of his quality improvement project at the ETS.

Your participation will be worth 0.5 ASQ RU (Recertification Units).
Votre participation vaut 0.5 RU (Recertification Units) de l'ASQ.

For more information on this upcoming event, see our Newsletter, or myASQ.

Word from the Chair | Mot du président

Raymond Dyer

Raymond DyerBy Raymond E. Dyer (Ray), ASQ Senior Member, CMQ/OE, & CQA (un texte en français suit)

I’m writing briefly about three topics this month:

    1. The “New normal” for Quality professionals;
    2. Topics of interest for the Quality professional;
    3. Call for volunteer ASQ section leaders.

1. Wikipedia defines a “New normal” as a state to which an economy, society, etc. settles following a crisis, when this differs from the situation that prevailed prior to the start of the crisis. This expression most recently has been used to reflect on how things have changed in the past two years due to the COVID-19 pandemic. However, the Quality profession has undergone significant and somewhat directional change (as have other professions) for quite some time due to several other factors including technology, aging workforce, economic, environmental, social, and political factors. Many of these changes are becoming increasingly resistant to returning to what they were before (just think about the “Great Resignation”) and Quality professionals will need to understand and develop the agility to cope with this “New normal”. As we’ve been saying for years, change is the only constant in life. More to come in future articles.

2. On June 15th, I’ll be moderating a networking workshop on topics for Quality professionals. I’m really looking forward to the suggestions and ideas we’ll be generating together. Two web pages that our webmaster J.P. Amiel has cleverly put together are: https://asqmontreal.qc.ca/language/en-ca/past-events-2007-20xx and, if you really want to go back in time, https://asqmontreal.qc.ca/language/en-ca/past-events-1957-2006. These sites will allow you to search on key words and see events our section has put on in the past. I typed in my family name and saw how many times I was involved in our section events. Really cool information and a useful resource of past ideas. (Thanks J.P.!)

3. We’re always on the lookout for new ASQ Montreal Section Leadership Team (SLT) candidates. There are several areas new leaders can get involved in, e.g. generating myASQ postings and newsletter articles, supporting various committees like the Program Committee and the Student Outreach Committee, etc. Once you get more familiar with how the SLT runs, even more interesting development opportunities lay ahead, e.g. Secretary, Treasurer, Vice-Chair, and Section Chair. If you’re interested in exploring this, please reach out to me (e.g. via LinkedIn at https://www.linkedin.com/in/redyer) or another senior leader of the ASQ Montreal SLT. Thanks!


J’écris brièvement sur trois sujets ce mois-ci:

  1. La “nouvelle normalité” pour les professionnels de la qualité;
  2. Les sujets d’intérêt pour le professionnel de la qualité;
  3. Un appel pour des bénévoles dans l’équipe de leadership de section de l’ASQ.

1. Wikipedia définit la “nouvelle normalité” comme l’état dans lequel une économie, une société, etc. s’installe après une crise, lorsque cet état diffère de la situation qui prévalait avant le début de la crise. Cette expression a été utilisée tout récemment pour réfléchir à la façon dont les choses ont changé au cours des deux dernières années en raison de la pandémie du COVID-19. Cependant, la profession de la qualité a subi des changements significatifs et quelque peu directionnels (comme d’autres professions) depuis un certain temps en raison de plusieurs autres facteurs, notamment la technologie, le vieillissement de la main-d’œuvre, les facteurs économiques, environnementaux, sociaux et politiques. Bon nombre de ces changements résistent de plus en plus à un retour à la situation antérieure (il suffit de penser à la “grande démission”) et les professionnels de la qualité devront comprendre et développer l’agilité nécessaire pour faire face à cette “nouvelle normalité”. Comme nous le répétons depuis des années, le changement est la seule constante de la vie. Nous vous en dirons plus dans nos prochains articles.

2. Le 15 juin, j’animerai un atelier de réseautage sur des thèmes destinés aux professionnels de la qualité. Je me réjouis vraiment des suggestions et des idées que nous allons générer ensemble. Deux pages web que notre webmaster JP Amiel a intelligemment mises en place sont: https://asqmontreal.qc.ca/language/fr/repertoire-devenements-fr-2007-20xx et, si vous voulez vraiment remonter le temps, https://asqmontreal.qc.ca/language/fr/repertoire-devenements-fr-1957-2006. Ces sites vous permettront de faire des recherches sur des mots-clés et de voir les événements que notre section a organisés dans le passé. J’ai tapé mon nom de famille et j’ai vu combien de fois j’ai participé à des événements de notre section. C’est une information vraiment cool et une ressource utile d’idées passées. (Merci J.P.!),

3. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux candidats pour l’équipe de leadership de section (ELS) de l’ASQ Montréal. Il y a plusieurs domaines dans lesquels les nouveaux leaders peuvent s’impliquer, par exemple en générant des affichages myASQ et des articles de bulletin, en soutenant divers comités comme le comité du programme et le comité de sensibilisation des étudiants, etc. Une fois que vous vous serez familiarisé avec le fonctionnement de l’ELS, des possibilités de développement encore plus intéressantes s’offriront à vous, par exemple en tant que secrétaire, trésorier, vice-président et président de section. Si vous êtes intéressé à explorer ces possibilités, n’hésitez pas à me contacter (par exemple via LinkedIn à https://www.linkedin.com/in/redyer) ou un autre dirigeant de l’ELS de l’ASQ Montréal. Merci!

Send me your comments / Envoyez-moi vos commentaires

Next Event | Prochain Événement

May 25th, 2022 | 25 Mai 2022 19:00

Networking opportunity | Opportunité de réseautage 18:30

Benefit corporations and
B Corp certification
(Les sociétés de bienfaisance et la certification B Corp)

English Webinar | Webinaire en anglais (Bilingual Q&A Bilingue)

B Corp Certification

Photo Bri Schneiter — Pexels

Some companies are building socially and environmentally responsible practices into their DNA by becoming a benefit corporation and/or B Corp certified. However, what this means is often misunderstood. This session aims to help clarify what being a "B Corp" is about while framing discussion in the context of the larger trend towards environmental, social, and governance reporting and auditing.

About our Presenter: Dr. Carolee Rigsbee, PhD is an Assistant Professor at the University of Illinois Springfield and a senior member of the ASQ. Carolee specializes in strategic management and draws on extensive industry and quality assurance leadership experience (nuclear, aerospace & defense, food manufacturing, and other industries) in her research, teaching, and service. These experiences and her deep interest in corporate social responsibility, collectively inform her academic work which is focused on novel organization designs that hold the potential to strengthen stakeholder voice and reduce obstacles to economic, social, and environmental goal achievement (e.g., benefit corporations, using blockchain as an enabling technology in value chain management and governance).

Join-us !


Certaines entreprises intègrent des pratiques socialement et écologiquement responsables dans leur ADN en devenant une société de bienfaisance et/ou en obtenant la certification "B Corp". Cependant, ce que cela signifie est souvent mal compris. Cette présentation vise à clarifier ce que signifie être une "B Corp" tout en encadrant la discussion dans le contexte de la tendance plus large des audits environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Au sujet du conférencier: Dr. Carolee Rigsbee, PhD est professeur adjointe à l'Université de l'Illinois Springfield et membre senior de l'ASQ. Elle est spécialisée dans la gestion stratégique et s'appuie sur une vaste expérience de l'industrie et du leadership en matière d'assurance qualité (nucléaire, aérospatiale et défense, fabrication de produits alimentaires et autres industries) dans ses recherches, son enseignement et ses services. Ces expériences, ainsi que son profond intérêt pour la responsabilité sociale des entreprises, alimentent collectivement son travail académique qui se concentre sur les nouvelles conceptions d'organisation qui ont le potentiel de renforcer la voix des parties prenantes et de réduire les obstacles à la réalisation des objectifs économiques, sociaux et environnementaux (ex. les sociétés de bienfaisance, l'utilisation du ‘blockchain’ comme technologie habilitante dans la gestion de la chaîne de valeur et la gouvernance).

Rejoignez-nous!

Your participation will be worth 0.5 ASQ RU (Recertification Units).
Votre participation vaut 0.5 RU (Recertification Units) de l'ASQ.

For more information on this upcoming event, see our Newsletter, or myASQ.

Student Outreach | Sensibilisation étudiante

Raymond Dyer

Farnoosh NaderkhaniBy Raymond Dyer (committee member) for Dr. Farnoosh Naderkhani, ASQ Member, Assistant Professor @ Concordia, Student Outreach Committee Chair

Veronica Marquez, MSc, CSSBB, our past Student Outreach Committee Chair before Farnoosh, delivered an exciting presentation to university students at Concordia on the topic of green and sustainable supply chain design. This was part of a vision to bring industry experience into the classroom setting. Well done Veronica! For more information, see the LinkedIn posting by Farnoosh.

If you are from an educational setting and would like to have more industry exposure on Quality related topics, please reach out to us. We have a network of potential speakers that could interest you. I (Raymond Dyer) can also be reached directly in LinkedIn. Thanks!


Veronica Marquez in actionVeronica Marquez, MSc, CSSBB, notre ancienne présidente du comité de sensibilisation des étudiants avant Farnoosh, a fait une présentation passionnante à des étudiants universitaires à Concordia sur le thème de la conception d’une chaîne d’approvisionnement verte et durable. Cette présentation s’inscrivait dans le cadre d’une vision visant à apporter l’expérience de l’industrie dans les salles de classe. Bravo Veronica! Pour plus d’informations, consultez la publication sur LinkedIn de Farnoosh.

Si vous faites partie d’un établissement d’enseignement et que vous souhaitez avoir plus de visibilité sur des sujets reliés à la qualité, n’hésitez pas à nous contacter. Nous disposons d’un réseau d’intervenants potentiels qui pourraient vous intéresser. Vous pouvez également me joindre directement sur LinkedIn (Raymond Dyer). Merci!

Had You Been There | Si vous étiez présent

Raymond Dyer

Raymond DyerSplit Personalities of the QMS Under FDA QSR, ISO 13485, and MDSAP

(Les dualités d’un SMQ aux normes d’appareils médicaux FDA QSR, ISO 13485 et MDSAP)
By Raymond E. Dyer (Ray), ASQ Senior Member, CMQ/OE, & CQA (un texte en français suit)

Michelle Lott’s presentation on “Split Personalities of the QMS Under FDA QSR, ISO 13485, and MDSAP” on March 30th, 2022 was an excellent event. It was very well rated and for good reason. Michelle’s humour, delivery, evident expertise, and brutal honesty easily explained the satisfaction results.

Michelle explained the challenges of dealing with the FDA where medical devices almost seen as an afterthought compared to food and drug. She then discussed the ISO 13485:2016 Quality Management System certification for Medical Devices process and how that differed from the FDA approach. Then Michelle described the MDSAP (Medical Device Single Audit Program), its audit model, and how that compared to the FDA approach. Michelle ended the sessions with a very amusing discussion of Dos and Don’ts during an audit.

There were lots of good questions and exchanges from what was visibly a significant collection of Quality professionals from the Medical Device industry. It was easy to see how the expertise behind and the directness of Michelle’s responses led to such high satisfaction results.

Michelle showed great humour, e.g. when introducing her executive team of Morty the CEO (Chief Entertainment Officer), Chopper the CFO (Chief Fun Officer), and Lucy the CTO (Chief Therapy Officer). [Note to those that did not attend, these are Michelle’s dogs.] On the other hand, Michelle also demonstrated very obvious knowledge and shared extremely pertinent concerns and considerations regarding the medical device industry with the participants.

One of the participants I know very well, a francophone friend that can at times be a little critical and who was less familiar with this domain shared with me an excellent review of Michelle and her presentation. Just that alone is enough for me to confidently state, had you been there, you really would have enjoyed the learning experience.


La présentation de Michelle Lott intitulée “Split Personalities of the QMS Under FDA QSR, ISO 13485, and MDSAP” le 30 mars 2022 a été un excellent événement. Il a été très bien noté et pour de bonnes raisons. L’humour de Michelle, sa prestation, son expertise évidente et son honnêteté brutale expliquent aisément les résultats de satisfaction.

Michelle a expliqué les défis rencontrées pour traiter avec la FDA, où les dispositifs médicaux semblaient presque être considérés après coup par rapport aux aliments et aux médicaments. Elle a ensuite abordé le processus de certification du système de gestion de la qualité pour les dispositifs médicaux ISO 13485:2016 et la manière dont il diffère de l’approche de la FDA. Elle a ensuite décrit le MDSAP (Medical Device Single Audit Program), son modèle d’audit, et comment il se compare à l’approche de la FDA. Michelle a terminé les sessions par une discussion très amusante sur les choses à faire et à ne pas faire pendant un audit.

Il y a eu beaucoup de bonnes questions et d’échanges de la part de ce qui était visiblement une collection importante de professionnels de la qualité de l’industrie des dispositifs médicaux. Il était facile de voir comment l’expertise et la franchise des réponses de Michelle ont conduit à des résultats de satisfaction aussi élevés.

Michelle a fait preuve d’un grand sens de l’humour, par exemple lorsqu’elle a présenté son équipe de direction composée de Morty, le CEO (Chief Entertainment Officer), Chopper, le CFO (Chief Fun Officer) et Lucy, la CTO (Chief Therapy Officer). [Note à ceux qui n’ont pas assisté à l’événement: ce sont les chiens de Michelle.] D’autre part, Michelle a également fait preuve d’une connaissance très évidente et a partagé avec les participants des préoccupations et des considérations extrêmement pertinentes concernant l’industrie des dispositifs médicaux.

L’un des participants que je connais très bien, un ami francophone qui peut parfois être un peu critique et qui était moins familier avec ce domaine, m’a fait part d’une excellente critique de Michelle et de sa présentation. Ce seul fait me suffit pour affirmer en toute confiance que si vous aviez été là, vous auriez vraiment apprécié cette expérience d’apprentissage.


Our next webinar: ASQ Montreal: Pecha Kucha evening|soirée, 2022.04.27, 18h30 moderated by Michael Bournazian. Réservations

Next Event | Prochain Événement

Pecha Kucha

April 27th, 2022 | 27 Avril 2022 19:00Networking opportunity | Opportunité de réseautage 18:30

Nuit Pecha Kucha Night

Bilingual Webinar | Webinaire bilingue(Bilingual Q&A Bilingue)

Pecha Kucha

Pecha Kucha, Japanese for chit chat, began in Tokyo in 2003 (Conceived by Astrid Klein and Mark Dytham). To keep speakers from droning on and on, the presentation must contain only 20 slides and each is shown for 20 seconds: a total of exactly 6 minutes and 40 seconds.😁 We offer the following three presentations:

  1. A Pecha Kucha on the History of Quality by Craig Plain — From Cavemen to Kaizen: How Quality has Evolved over Time.
  2. Using difference for continual improvement by Ruth Stanley — How do we use notions of difference to achieve continual improvement?
  3. Computer security: how to find your way around! (In French) by Chantale Farley with Paul Beaudoin — With the development of technology, the risks related to cyber threats have increased significantly and organizations must be more vigilant about cyber security.

About our speakers:

  1. Craig Plain, Ph.D.: A Lean Six Sigma Black Belt, an award-winning Speaker, a Shingo Prize Winner, a retired Lieutenant Colonel, and an avid reader. Doc has over 20 years of process improvement experience having facilitated over 200 improvement events for General Electric, US Air Force, US Navy, Kaiser Permanente, DaVita, and more. He’s led process improvement programs for international companies and organizations up to 74,000 people. He shares his knowledge and experience by teaching at both Graduate and Undergraduate programs. Doc’s been a keynote speaker, given Ignite Talks, and has presented at numerous conferences and seminars..
  2. Ruth Stanley: A former Regional Director for ASQ Canada and Greenland Region and a retired public servant with the Federal Government. Ruth has over 30 years’ experience in Quality and excellence frameworks. She is now Founder of Boann Consulting and an author, presenter and facilitator.
  3. Paul Beaudoin: Regional Sales Manager, NQA Canada. Since the late 90's, Paul has been responsible for business development for various Certification Bodies in Canada. Integrity and customer satisfaction are at the heart of his daily work.
  4. Chantale Farley: Auditor and Consultant, has been actively involved in the certification field for over 20 years, wearing many hats, from market development, operations, resource recruitment, retention and as an ISO 9001 lead auditor.

Join-us !

(Above photo by Rob Roberts, NASA)

Le Pecha Kucha, japonais désignant le bavardage, est né à Tokyo en 2003 (conçu par Astrid Klein et Mark Dytham). Afin d'éviter que les orateurs ne s'éternisent, une présentation ne peut contenir que 20 diapositives et chaque diapositive est exposée 20 secondes: au total exactement 6 minutes et 40 secondes.😁

Nous vous offrons les trois présentations suivantes:

  1. Un Pecha Kucha sur l'histoire de la qualité (en anglais) par Craig Plain — Des hommes des cavernes au Kaizen: Comment la qualité a évolué au fil du temps.
  2. Utiliser la différence pour l'amélioration continue (en anglais) par Ruth Stanley — Comment utiliser les notions de différence pour atteindre l'amélioration continue ?
  3. Sécurité informatique: comment s’y retrouver! par Chantale Farley avec Paul Beaudoin — Avec le développement de la technologie, les risques liés aux cybermenaces ont augmenté significativement et les organisations doivent faire preuve d’une vigilance accrue en matière de cybersécurité.

Au sujet de nos conférenciers:

  1. Craig Plain, Ph.D.: Une ceinture noire Lean Six Sigma, un conférencier primé, un lauréat du prix Shingo, un lieutenant-colonel à la retraite et un lecteur passionné. Doc a plus de 20 ans d'expérience dans l'amélioration des processus, ayant facilité plus de 200 événements d'amélioration pour General Electric, l'US Air Force, l'US Navy, Kaiser Permanente, DaVita, et plus encore. Il a dirigé des programmes d'amélioration des processus pour des entreprises internationales et des organisations comptant jusqu'à 74 000 personnes. Il partage ses connaissances et son expérience en enseignant dans des programmes d'études supérieures et de premier cycle. Il a été conférencier d'honneur, a donné des conférences Ignite et a participé à de nombreux séminaires et conférences.
  2. Ruth Stanley: Ancienne directrice régionale d'ASQ Canada et région du Groenland et une fonctionnaire retraitée du gouvernement fédéral. Ruth a plus de 30 ans d'expérience dans le domaine de la qualité et des cadres d'excellence. Elle est maintenant fondatrice de Boann Consulting et auteur, présentatrice et animatrice.
  3. Paul Beaudoin: Directeur Régional des ventes, NQA Canada. Depuis la fin des années 90, Paul est responsable du développement des affaires pour différents Organismes de Certification au Canada. L’intégrité et la satisfaction de la clientèle sont au cœur de son quotidien.
  4. Chantale Farley: Auditeur et Consultante, Chantale est activement impliquée dans le domaine de la certification depuis plus de 20 ans, portant plusieurs chapeaux, du développement du marché, des opérations, du recrutement des ressources, de la rétention et en tant qu’auditrice principale ISO 9001.

Rejoignez-nous!

(Photo ci-dessus par Rob Roberts, NASA)

Your participation will be worth 0.5 ASQ RU (Recertification Units).
Votre participation vaut 0.5 RU (Recertification Units) de l'ASQ.

For more information on this upcoming event, see our Newsletter, or myASQ.

Word from the Chair | Mot du président

Raymond Dyer

Raymond DyerBy Raymond E. Dyer (Ray), ASQ Senior Member, CMQ/OE, & CQA (un texte en français suit)

How much information can you digest? Information comes from all kinds of sources: conversations, presentations, books, newspapers, magazines, television newscasts, emails, electronic newsletters, blogs, podcasts, and social media postings. In today’s world, we’re constantly bombarded, Quality professionals included, with all kinds of information, on all kinds of topics, using all kinds of media. The senders, ourselves included, often think, or at least hope, it’s important. The challenge is that more and more topics are being seen as important to share: the environment, climate change, conflicts, pandemics, human rights, the economy, etc. Furthermore, more and more individuals feel empowered to share their version of what they feel is important. Technology has gone a long way to enable this.

The sad part is that there is no guarantee the information is important, relevant, and/or even true. So how does one on the receiving end of all this information flow capture the essence of what’s important, relevant, and true? How does one stop wasting time on nonvalue added information and filter for use the useful and constructive information or, as Dr. Joseph Juran would say, “separate the vital few from the trivial many”?

Standard Quality tools like statistics and charting don’t really address this very human process of managing volumes of information. While technologies like artificial intelligence (AI) and machine learning (ML) might help treat digital information, most humans still rely on critical thinking capabilities and selective attention. Over time, we determine which sources are delivering the reliable, value adding information we need and eventually cut out those that don’t.

So why raise this? Because I’m painfully aware that our ASQ section is competing with these other information sources for your attention and would like to ensure our newsletters, website and social media postings, and events are seen as delivering reliable, value adding information for the Quality professional. If it’s not, I’d like to hear from you and have you share with us what you’d consider does add value to our profession. Thanks!


Quelle quantité d’informations pouvez-vous digérer? L’information provient de toutes sortes de sources: conversations, présentations, livres, journaux, magazines, journaux télévisés, courriels, bulletins d’information électroniques, blogs, podcasts et publications sur les médias sociaux. Dans le monde d’aujourd’hui, nous sommes constamment bombardés, y compris les professionnels de la qualité, par toutes sortes d’informations, sur toutes sortes de sujets, en utilisant toutes sortes de médias. Les expéditeurs, dont nous faisons partie, pensent souvent, ou du moins espèrent, que ces informations sont importantes. Le problème est que de plus en plus de sujets sont considérés comme importants à partager: l’environnement, le changement climatique, les conflits, les pandémies, les droits de l’homme, l’économie, etc. En outre, de plus en plus d’individus se sentent autorisés à partager leur version de ce qu’ils jugent important. La technologie a largement contribué à cette évolution.

Le plus triste, c’est qu’il n’y a aucune garantie que l’information soit importante, pertinente et/ou même vraie. Alors, comment faire pour que la personne qui reçoit tout ce flux d’informations puisse saisir l’essence de ce qui est important, pertinent et vrai? Comment arrêter de perdre du temps avec des informations sans valeur ajoutée et filtrer, pour les utiliser, les informations utiles et constructives ou, comme le dirait le Dr. Joseph Juran, “séparer les quelques informations vitales des nombreuses informations insignifiantes”?

Les outils de qualité standard, comme les statistiques et les graphiques, n’abordent pas vraiment ce processus très humain de gestion des volumes d’informations. Si des technologies comme l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (ML) peuvent aider à traiter l’information numérique, la plupart des humains s’appuient toujours sur des capacités de réflexion critique et une attention sélective. Au fil du temps, nous déterminons quelles sources fournissent les informations fiables et à valeur ajoutée dont nous avons besoin et finissons par éliminer celles qui ne le font pas.

Alors pourquoi soulever cette question? Parce que je suis douloureusement conscient que notre section ASQ est en concurrence avec ces autres sources d’information pour attirer votre attention et je voudrais m’assurer que nos bulletins d’information, notre site Web, nos publications sur les médias sociaux et nos événements sont considérés comme fournissant des informations fiables et à valeur ajoutée pour les professionnels de la qualité. Si ce n’est pas le cas, j’aimerais que vous nous fassiez part de ce que vous considérez comme une valeur ajoutée pour notre profession. Merci!

Send me your comments / Envoyez-moi vos commentaires

Word from the Chair | Mot du président

Raymond Dyer

Raymond DyerBy Raymond E. Dyer (Ray), ASQ Senior Member, CMQ/OE, & CQA (un texte en français suit)

Our section’s mission statement starts with “To promote and enhance the quality profession”. I wonder how many different responses I’d get if I asked our members to describe what a Quality professional is and does.

Some might go as far back as to remind us of the “Control” part of the function that used to be in our name (remember ASQC?). Others have progressed to saying it’s more than just QI (Quality Inspection) or QC (Quality Control), it’s also QA (Quality Assurance) that plans out the QI/QC activities. Others will introduce notions that go beyond QC/QA processes and departments, and involve increasingly more employees across the organization, e.g. Quality Circles and TQM (Total Quality Management). Others yet will rely on the science of data and statistics, e.g. Quality Tools and SPC (Statistical Process Control). Some of the more recent developments that have gained momentum are those that involve an improvement model like PDCA (Plan – Do – Check – Act) or Six Sigma’s DMAIC (Define – Measure – Analyze – Improve – Control). Others will focus on methods to determine what causes issues (commonly referred to as RCA or Root Cause Analysis), while others will use techniques to assist an organization to remove non-value processes commonly referred to as waste, e.g. Lean. To many, certifying to a recognized QMS (Quality Management System) standard like ISO 9001 is a leading Quality professional activity that includes the notion of best practices and the use of the PDCA model.

The list goes on. What’s getting even more complex is that Quality professionals are expanding into other areas of management responsibility including environmental, health, safety, information security, corporate social responsibility, sustainability reporting, business continuity, etc. While many organizations have different owners for many of these processes, I can confirm that the Quality professional is often called upon to support and even lead several of these management system areas.

So what is a Quality professional and what do they do? A simple response is that a Quality professional leads and supports management processes that aim to ensure stakeholder requirements (be they contractual, standards, regulatory, etc.) are identified and met. However, the skills required and the different areas that this involves can vary greatly from one organization to the next. That’s why whenever someone asks if I know a Quality professional, I say “Yes, but what are you looking for?” I wonder what others have to say.


L’énoncé de mission de notre section commence par “Promouvoir et améliorer la profession de la qualité“. Je me demande combien de réponses différentes j’obtiendrais si je demandais à nos membres de décrire ce qu’est et ce que fait un professionnel de la qualité.

Certains pourraient aller jusqu’à nous rappeler la partie “contrôle” de la fonction qui figurait autrefois dans notre nom (vous souvenez-vous de l’ASQC?). D’autres ont progressé en disant qu’il ne s’agit pas seulement d’IQ (Inspection de la qualité) ou de CQ (Contrôle de la qualité), mais aussi d’AQ (Assurance de la qualité) qui planifie les activités IQ/CQ. D’autres encore introduiront des notions qui vont au-delà des processus et des départements de CQ/AQ, et impliquent de plus en plus d’employés dans l’ensemble de l’organisation, par exemple les cercles de qualité et la GIQ (Gestion intégrale de la qualité). D’autres encore s’appuient sur la science des données et des statistiques, par exemple les outils de qualité et le CSP (Contrôle statistique des processus). Certains des développements les plus récents qui ont pris de l’ampleur sont ceux qui impliquent un modèle d’amélioration comme le PDCA (Planifier, Réaliser (Do), Vérifier (Check) et agir) ou le DMAIC (Définir – Mesurer – Analyser – Améliorer (Improve) – Contrôler) de Six Sigma. D’autres se concentrent sur les méthodes permettant de déterminer les causes des problèmes (communément appelées RCA où Root Cause Analysis (Analyse des causes profondes)), tandis que d’autres encore utilisent des techniques pour aider une organisation à éliminer les processus sans valeur ajoutée, communément appelés gaspillages, par exemple Lean. Pour beaucoup, la certification a une norme SMQ (système de management ou gestion de la qualité) reconnue comme ISO 9001 est une activité professionnelle de premier plan en matière de qualité qui inclut la notion de meilleures pratiques et l’utilisation du modèle PDCA.

Et la liste est encore longue. Ce qui devient encore plus complexe, c’est que les professionnels de la qualité œuvrent dans d’autres domaines de responsabilité de gestion, notamment l’environnement, la santé, la sécurité, la sécurité de l’information, la responsabilité sociale de l’entreprise, les rapports de durabilité, la continuité des activités, etc. Bien que de nombreuses organisations aient des propriétaires différents pour un grand nombre de ces processus, je peux confirmer que le professionnel de la qualité est souvent appelé à soutenir et même à diriger plusieurs de ces domaines du système de gestion.

Alors, qu’est-ce qu’un professionnel de la qualité et que fait-il? Une réponse simple est qu’un professionnel de la qualité dirige et soutient les processus de gestion qui visent à garantir que les exigences des parties prenantes (qu’elles soient contractuelles, normatives, réglementaires, etc.) soient identifiés et rencontrés. Cependant, les compétences requises et les différents domaines que cela implique peuvent varier considérablement d’une organisation à l’autre. C’est pourquoi, chaque fois qu’on me demande si je connais un professionnel de la qualité, je réponds “Oui, mais qu’est-ce que vous recherchez?”. Je me demande ce que les autres ont à dire.

Send me your comments / Envoyez-moi vos commentaires

Next Event | Prochain Événement

30 March 2022 19:00
Networking opportunity | Opportunité de réseautage 18:30

Split personalities of QMS under FDA QSR,
ISO 13485 and MDSAP medical devices regulations
(Les dualités d'un SMQ aux normes d'appareils médicaux
FDA QSR, ISO 13485 et MDSAP)

WEBINAR IN ENGLISH | WEBINAIRE EN ANGLAIS
(Bilingual Q&A Bilingue)

Medial Devices QMS

Photo by Piron Guillaume on Unsplash

Michelle LottTrying to maintain compliance under FDA QSR, ISO 13485, and MDSAP can leave a company with a QMS (Quality Management System) identity crisis.
(Texte en français suit)

This webinar will discuss strategies to manage regulations, risks, and audits in the medical device industry for the US & Canada. Specifically, we will explore differences in ISO 13485, FDA, and MDSAP audits and the impact on audit management and the structure of the quality management system.

About our speaker: Michelle Lott, is a principal and founder of leanRAQ. She has supported 100+ companies with regulatory strategy, regulatory submissions, quality systems compliance, due diligence, technical support services – and grief counseling(!), because dealing with regulators can be emotionally draining. Her clients delegate those things to her, so they can focus on winning in the marketplace. Michelle served a four-year term on the FDA Device Good Manufacturing Practices Advisory Committee (DGMP), holds a BS in Chemistry from Troy State University and is a Certified Executive Leader in Regulatory Affairs from RAPS and Kellogg University.

Join-us !


Essayer de maintenir la conformité aux normes FDA QSR, ISO 13485 et MDSAP peut laisser une entreprise avec une crise d'identité du SMQ (Systèeme de management de la qualité).
Ce webinaire abordera les stratégies de gestion des réglementations, des risques et des audits dans l'industrie des dispositifs médicaux aux États-Unis et au Canada. Plus précisément, nous explorerons les différences entre les audits ISO 13485, FDA et MDSAP et leur impact sur la gestion des audits et la structure du système de management de la qualité.

Au sujet de notre conférencier : Michelle Lott, est directrice et fondateur de leanRAQ. Elle a aidé plus d'une centaine d'entreprises dans les domaines de la stratégie réglementaire, des soumissions réglementaires, de la conformité des systèmes de qualité, de la diligence raisonnable, des services d'assistance technique - et du conseil en matière de deuil ( !), car les relations avec les autorités réglementaires peuvent être émotionnellement épuisantes. Ses clients lui délèguent ces tâches afin qu'ils puissent se concentrer sur leur réussite sur le marché. Michelle a siégé pendant quatre ans au Comité consultatif sur les bonnes pratiques de fabrication des dispositifs (DGMP) de la FDA. Elle est titulaire d'une licence en chimie de l'université d'État de Troy et a obtenu le titre de "Certified Executive Leader in Regulatory Affairs" du RAPS et de l'université Kellogg.

Rejoignez-nous !

Your participation will be worth 0.5 ASQ RU (Recertification Units).
Votre participation vaut 0.5 RU (Recertification Units) de l'ASQ.

For more information on this upcoming event, see our Newsletter, or myASQ.

Had You Been There | Si vous étiez présent

Raymond Dyer

Raymond DyerLa “Marque Employeur” clé pour votre transformation Lean

Par Raymond Dyer, membre ASQ Senior, CMQ/OE, & CQA. (English text follows)
Un sommaire de la présentation d’Alex et Martin Carignan du 26 janvier 2022.

Une notion très intéressante d’utiliser une forte “Marque Employeur” comme facteur clé dans le succès d’une transformation “Lean”. Martin Carignan a, depuis un certain temps, démontré à ses collègues professionnels de la qualité ses compétences et son expérience lorsqu’il s’agit d’expliquer les éléments-clés d’une transformation Lean. Cependant, ce n’est que récemment qu’Alexis Carignan nous a présenté les notions de “Marque Employeur”, en septembre 2021. Les deux notions semblaient complètement différentes; la Marque Employeur étant une philosophie de marketing RH et le Lean étant un modèle de gestion de l’amélioration. Pourtant, les deux se recoupent et encore plus important, se soutiennent mutuellement.

Cette équipe père et fils a d’abord passé en revue les éléments de la Marque Employeur — elle reflète l’expérience qu’une organisation offre à ses employés au quotidien — et lorsqu’elle est bien faite, elle génère une Proposition de Valeur Employé qui inclut des résultats tels que la contribution sociale, les relations, les défis et le développement, l’innovation, l’autonomie, la flexibilité et la responsabilité sociale.

Une transformation Lean implique généralement de passer d’un modèle de gestion basé sur le contrôle et les résultats à un modèle de gestion basé sur l’apprentissage et l’amélioration des processus. Elle s’accompagne de six éléments d’excellence opérationnelle:

1 – Stratégie et objectifs;
2 – Indicateurs de performance et plans;
3 – Développement des capacités (PDCA);
4 – Structure d’équipe et rencontres;
5 – Résolution de problèmes;
6 – Leadership et standards.

Alors, où ces deux approches se chevauchent-elles? En termes simples, dans les domaines où le succès de la transformation Lean dépend de l’obtention de l’apport et de la participation des employés conformément à la Marque Employeur vécue et dans le respect de celle-ci, par exemple en déterminant les indicateurs clés de performance, les plans, les structures d’équipe, et en utilisant les réunions et les indicateurs clés de performance pour identifier les problèmes afin d’appliquer la méthodologie de résolution des problèmes DMAAC.

Il y a eu beaucoup de notions partagées et observées pendant la présentation. Celle qui m’a le plus frappé est que l’utilisation d’une Marque Employeur forte permet d’exploiter intelligemment la collaboration de tout le personnel impliqué dans les processus concernés et non pas seulement d’une poignée d’experts. Merci beaucoup à Alexis et Martin pour cette excellente vue d’ensemble de la manière dont une “Marque Employeur” forte peut influencer le succès d’une transformation “Lean”.

Étapes Reflexion Lean


A very interesting notion using a strong “Employer Brand” as a key factor in the success of a “Lean” transformation. Martin Carignan has, for quite some time, demonstrated to fellow Quality professionals his skills and experience when it comes to explaining key elements of a Lean transformation. However, we were only recently introduced to the notions of “Employer Brand” by Alexis Carignan last September 2021. The two seemed completely different; Employer Brand being a HR marketing philosophy and Lean being an improvement management model. Yet both overlap and, more importantly, support each other.

This father and son team first reviewed the elements of Employer Brand. The Employer Brand reflects the experience an organization provides to its employees on a daily basis. When done right, Employer Brand generates an Employee Value Proposition that includes results like social contribution, relationships, challenges and development, innovation, autonomy, flexibility, and social responsibility.

A Lean transformation typically involves moving from a control and results-based management model to a learning and process improvement-based management model. It comes with six elements of operational excellence:

1 – Strategy and objectives;
2 – Performance indicators and plans;
3 – Capability development (PDCA);
4 – Team structure and meetings;
5 – Problem solving;
6 – Leadership and standards.

So where do these two approaches overlap? Simply put, in areas where the success in the Lean transformation depends on securing employee input and participation according to and respecting the Employer Brand experienced, e.g. determining KPIs, plans, team structures, and using meetings and KPIs to identify the issues to apply DMAAC problem solving methodology.

There were a lot of notions shared and observed during the presentation. The one that stands out for me is that using a strong Employer Brand sets the stage for intelligently leveraging the collaboration of all personnel involved in the affected processes, not just a handful of experts. Many thanks to Alexis and Martin for an excellent overview of how a strong “Employer Brand” can influence the success of a “Lean” transformation.


Notre prochain rendez-vous : Approfondir l’efficacité énergétique avec ISO 50001 Management de l’énergie  (Going deeper into energy efficiency with ISO 50001 Energy Management) avec Cécile de Villemeur et Denis David (en France) (Webinaire en français | Webinar in French), le 23 Février 2022. Réservations

Next Event | Prochain Événement

ISO 50001

23 février 2022 18:00
Une opportunité de réseautage débute à 17:30

Approfondir l'efficacité énergétique avec
ISO 50001 Management de l'énergie
(Going deeper into energy efficiency with ISO 50001 Energy Management)

WEBINAIRE EN FRANÇAIS | WEBINAR IN FRENCH
(Bilingual Q&A Bilingue)

ISO 50001

Denis David & Cecile de Villemeur

Dans le contexte actuel des marchés de l'énergie très volatils, différentes normes permettent d'encadrer les démarches d'efficacité énergétique. La norme ISO 50001 Management de l'énergie, qui s'adresse à toutes les organisations, sera décrite en détaillant les étapes à suivre pour mettre en place un système de management de l'énergie et le faire vivre.
Pour répondre à l'enjeu double : énergie/ carbone, l'ISO 50001 offre un cadre qui sécurise la démarche de performance énergétique.

 

Au sujet de nos conférenciers :
Denis David, Ing conseil : Il est Directeur des Opérations Energie chez AD FINE en France, un bureau d'études et de conseil indépendant qui accompagne les territoires et les organisations pour intégrer la transition énergétique et environnementale.Il est titulaire d'un mastère spécialisé en "Eco-conception et Management de l'Environnement" des Arts et Métiers ParisTech. Après 17 ans d'expérience dans l'industrie des semi-conducteurs et des matériaux, il est responsable de l'activité performance énergétique chez AD FINE : audits énergétiques de procédés industriels, auditeur ICA de l'ISO 50001 / ISO 140001.
Il enseigne les principes du système de management de l'énergie dans plusieurs universités : CESI, Université Grenoble Alpes, Université Savoie Mont Blanc. Il participe à des opérations collectives sur ces thèmes, dans d'autres pays.
Cecile de Villemeur : LEED AP, BREEAM AP, Living Future Ambassador, est Directrice du développement chez ALTO2 à Montréal. Elle est consultante en développement durable depuis plus de 10 ans, elle a acquis ses compétences techniques à travers de nombreux projets aux ambitions environnementales fortes. Au cours de son parcours, elle a travaillé au sein d’équipes de génie-conseil et assumé à plusieurs reprises des responsabilités-importantes. Cela lui a permis d’être impliquée à toutes les étapes de projets complexes afin de concilier les exigences techniques et les ambitions durables.
Comme directrice de projet et directrice du développement, elle a souvent mené plusieurs projets de front en gardant comme priorité la satisfaction du client. Sa passion pour le vivant, issue notamment de ses études en agronomie, l’a conduite à développer des connaissances transversales, qui lui permettent d’encadrer efficacement les démarches d’efficacité énergétique et de développement durable Elle considère essentiel d’apporter une aide à la décision sur des aspects techniques en se basant sur une approche holistique et bienveillante.


In the current context of highly volatile energy markets, various standards provide a framework for energy efficiency initiatives. The ISO 50001 Energy Management standard, which is aimed at all organizations, will be described, detailing the steps to follow to set up an energy management system and to keep it alive. To meet the dual challenge of energy and carbon, ISO 50001 provides a framework that secures the energy performance approach.

About our speakers :
Denis David, Ing conseil, Consulting Engineer, is Director of Energy Operations at AD FINE in France, an independent consulting firm that assists territories and organizations in integrating the energy and environmental transition. He holds a master's degree in "Eco-design and Environmental Management" from Arts et Métiers ParisTech. After 17 years of experience in the semiconductor and materials industry, he is in charge of the energy performance activity at AD FINE: energy audits of industrial processes, ISO 50001 / ISO 140001 ICA auditor. He teaches the principles of the energy management system in several universities: CESI, Grenoble Alpes University, Savoie Mont Blanc University. He participates in collective operations on these themes in other countries.
Cecile de Villemeur, LEED AP, BREEAM AP, Living Future Ambassador, is Director of Development at ALTO2 in Montreal. She has been a consultant in sustainable development for over 10 years and has acquired her technical skills through numerous projects with strong environmental ambitions. During her career, she has worked in engineering consulting teams and has assumed important responsibilities on several occasions. This has allowed her to be involved in all stages of complex projects in order to reconcile technical requirements and sustainable ambitions. As a project manager and development director, she has often led several projects simultaneously, keeping customer satisfaction as a priority. Her passion for life, resulting from her studies in agronomy, has led her to develop transversal knowledge, which allows her to effectively manage energy efficiency and sustainable development projects. She considers it essential to provide decision support on technical aspects based on a holistic and benevolent approach.

Rejoignez-nous !

Your participation will be worth 0.5 ASQ RU (Recertification Units).
Votre participation vaut 0.5 RU (Recertification Units) de l'ASQ.

For more information on this upcoming event, see our Newsletter, myASQ or myASQ-FR.

Word from the Chair | Mot du président

Raymond Dyer

Raymond DyerBy Raymond E. Dyer (Ray), ASQ Senior Member, CMQ/OE, & CQA (un texte en français suit)

Earlier this month, past Section Chair Chantale Simard submitted the final review of our Section’s 2021 Business Plan to ASQ.

In summary, we did quite well. We invested a few thousand dollars to promote our Montreal section while otherwise keeping a fairly balanced budget.

ASQ’s strategic objectives were to:

1. Improve the individual member experience;
2. Institute best practices in governance, operations, and risk management;
3. Drive thought leadership in excellence through quality;
4. Deliver new, tailored solutions to organizational members and customers;

Some of the more notable Montreal Section achievements reported were:

1. Hosted a bilingual ASQ Canada National Quality Conference on Risk and Resilience in October.
2. Hosted nine local evening webinars (three in French and two bilingual) and a noon hour webinar for ASQ Canada Greenland Region with excellent satisfaction ratings (above 80%, one at 100%).
3. Published nine regular newsletters, two special editions for the ASQ Canada Quality Conference, and one year-end holiday greetings.
4. Submitted quarterly financial reports on time.
5. Submitted business plan updates on time.
6. Invested $3,000 in the ASQ Canada Quality Conference and an additional $1,900 to encourage Montreal Section members to attend the conference.

All this assisted by the excellent support of the other areas of the Section Leadership Team. Thank you Chantale and the team for this notable achievement. You’ve set the bar quite high for 2022.


Au début du mois, l’ancienne présidente de la section Chantale Simard a soumis le rapport final de notre Plan d’affaires 2021 à l’ASQ.

En résumé, nous nous sommes plutôt bien débrouillés. Nous avons investi quelques milliers de dollars pour promouvoir notre section de Montréal tout en conservant un budget assez équilibré.

Les objectifs stratégiques de l’ASQ étaient les suivants:

1. Améliorer l’expérience individuelle des membres;
2. Instituer les meilleures pratiques en matière de gouvernance, d’opérations et de gestion des risques;
3. Encourager le leadership en matière d’excellence par la qualité;
4. Proposer des solutions nouvelles et adaptées aux membres de l’organisation et aux clients;

Parmi les réalisations les plus notables de la section de Montréal, on peut citer les suivantes:

1. Accueil d’une conférence nationale bilingue de l’ASQ Canada sur la qualité, portant sur le risque et la résilience, en octobre.
2. Organisation de neuf webinaires locaux en soirée (trois en français et deux bilingues) et d’un webinaire à midi pour la région du Canada et Groenland d’ASQ, avec d’excellents taux de satisfaction (plus de 80%, dont un à 100%).
3. Publication de neuf bulletins d’information réguliers, de deux éditions spéciales pour la conférence sur la qualité de l’ASQ Canada et d’un bulletin de vœux de fin d’année.
4. Soumis les rapports financiers trimestriels à temps.
5. Soumis les mises à jour du plan d’affaires à temps.
6. Investi 3,000$ dans la conférence sur la qualité de l’ASQ Canada et 1,900$ de plus pour encourager les membres de la section de Montréal à assister à la conférence.

Tout cela grâce à l’excellent soutien des autres secteurs de l’équipe de direction de la section. Merci à Chantale et à toute l’équipe pour cette réalisation remarquable. Vous avez placé la barre très haute pour 2022.

Send me your comments / Envoyez-moi vos commentaires

Next Event | Prochain Événement

Lean Startup of Pediatric Emregency

26 Janvier, 2021, 19:00

WEBINAIRE EN FRANÇAIS | WEBINAR IN FRENCH

Une marque employeur forte comme facteur clé pour
le succès de votre transformation Lean

(Bilingual Q&A Bilingue)

(A strong employer brand - Key factor of
a successful Lean transformation)

Photo Jason Goodman Oalh

Alexis et Martin CarignanAlexis et Martin Carignan

Quand on pense à une transformation Lean ou une démarche d’excellence opérationnelle, on se questionne souvent si cela devrait être une approche top-down (de haut en bas) ou bottom-up (de bas en haut). En habilitant et en supportant les employés à lancer des projets d’amélioration de la performance, ils peuvent résoudre des problèmes qui ont un impact direct sur leur performance quotidienne. Une approche bottom-up a plusieurs bénéfices : les résultats seront plus rapides puisque les employés seront plus motivés à travailler sur des projets qu’ils ont amenés et les changements seront également plus durables puisque les solutions trouvées seront réellement représentatives de la réalité des employés affectés. Avez-vous déjà pensé au renforcement de votre marque employeur comme facteur clé dans votre transformation Lean?

Au sujet de nos conférenciers :
Alexis Carignan : Il accompagne les organisations dans le développement de leur marque employeur et la gestion de leurs projets de changement. De plus, ses expériences en marketing et en RH lui ont permis de bien comprendre les enjeux humains des organisations afin de les accompagner efficacement dans la définition et la mise en place de leur marque employeur. Son but : non seulement permettre aux organisations d’avoir une culture organisationnelle forte et durable, mais aussi de la mettre en œuvre afin de la faire vivre aux employés !
Martin Carignan : est un consultant ayant plus de 20 ans d’expérience en statistique industrielle et amélioration continue. Il est consultant chez Différence, groupe-conseil en statistiques ou il a formé des centaines de personnes en Lean Six Sigma ainsi que sur d’autres approches statistiques et outils d’amélioration continue au Canada, aux États-Unis et en Europe.

———————————

When people think of a Lean transformation or an operational excellence approach, they often wonder whether it should be a top-down or bottom-up approach. By empowering and supporting employees to initiate performance improvement projects, they can solve problems that have a direct impact on their daily performance. Have you ever thought about strengthening your employer brand as a key factor in your Lean transformation?

About our speakers :
Alexis Carignan: He assists organizations in developing their employer brand and managing their change projects. In addition, his experience in marketing and HR has given him a good understanding of the human challenges facing organizations in order to effectively guide them in defining and implementing their employer brand. His goal: not only to enable organizations to have a strong and sustainable organizational culture, but also to implement it so that employees can live it!
Martin Carignan: is a consultant with over 20 years of experience in industrial statistics and continuous improvement. He is a consultant with Difference, a statistical consulting group where he has trained hundreds of people in Lean Six Sigma as well as other statistical approaches and continuous improvement tools in Canada, the United States and Europe.

Come and join us!

Your participation will be worth 0.5 ASQ RU (Recertification Units).
Votre participation vaut 0.5 RU (Recertification Units) de l'ASQ.

For more information on this upcoming event, see our Newsletter, myASQ or myASQ-FR.

Had You Been There | Si vous étiez présent

JP Amiel

Lean Startup of Pediatric EmregencyA lean start-up of a centre for pediatric emergencies

Summary of our 24 november 2021 conference by Dr. Sasha Dubrovsky, president and co-founder of Up (centre d’Urgences Pédiatriques – Centre for pediatric emergencies) a lean start-up on Montreal’s south shore.

By Francisco Oliveira Machado, Adm. A., D. Sc. ASQ member. (texte en français suit)

For the ASQ Montreal’s November webinar, Dr. Dubrovsky began by introducing us to his medical clinic by emphasizing his own self-perception: he does not qualify his initiatives, his perception, his feeling and other characteristics as being that of a true Quality Manager. He thinks he needs more knowledge in this area. As a result, several participants, including myself, did not agree with him.

From his initial idea of creating a pediatric center, Dr. Dubrovsky chose to consider the accepted understanding of Lean reducing waste and variability, and always being simple as a cornerstone. He has worked hard to minimize the suffering of parents and their children when they needed a health center for appropriate care. His work led to the choice of setting up his clinic on the South Shore of Montreal in order to reduce traffic time. He really knows the needs of his customers and where they come from!
Creating a new organization based on Lean principles is not an easy task, but he has succeeded. How?

Firstly, by putting into practice the five principles of the book “The Lean Start-up: How Constant Innovation Creates Radically Successful Businesses” by Eric Ries (new Renaud-Bray edition). Those principles are:

Create a new product under conditions of extreme uncertainty;
Entrepreneurship becomes management in extreme uncertainty;
Learning how is a key to building a sustainable business;
The “build-measure-learn” cycle as a fundamental activity;
Focus on execution.

Secondly, he mentioned his company’s perception is that the pediatric unit exists to foster a strong bond between families and his team. In this sense, he shared the clinic’s “manifesto”:

No one left behind;
Provide quality pediatric emergency care close to home, with responsibility for follow-up;
Create “WOW” moments;
We are mentors, coaches and lifelong learners;
Welcome and lead change;
Engage in continuous improvement;
Together we can create a win-win with 1 + 1 = 5 math.
In conclusion, my overall impression of this webinar is that his company is a good case study for the practice of lean methodology, a well-established lean start-up in Quebec. He constantly uses the DMAIC (Define / Measure / Analyze / Improve / Control) methodology and Ries’ principles, and is therefore able to retain his staff during difficult real world circumstances, where a pandemic has changed healthcare organizations around the world.
Finally, I will leave you with this expression that he presented during the webinar: “Before I state the problem, are there any solutions? “.

Démarrage Lean d’un centre d’urgence de pédiatrie

Sommaire de la conférence du 24 novembre 2021, du Dr. Sasha Dubrovsky, président et cofondateur d’Up (centre d’Urgences Pédiatriques) un démarrage lean à la rive-sud de Montréal.
Par Francisco Oliveira Machado, Adm. A., D. Sc. Membre de l’ASQ.
Pour ce webinaire de l’ASQ Montréal, le Dr Dubrovsky a commencé par nous présenter sa clinique médicale en mettant l’accent sur sa propre perception de lui-même : il ne qualifie pas ses initiatives, sa perception, son ressenti et autres caractéristiques comme étant celles d’un véritable Responsable Qualité. Il pense avoir besoin de plus de connaissances dans ce domaine. De ce fait, plusieurs participants, dont moi-même, n’étaient pas d’accord avec lui.
À partir de son idée initiale de créer un centre pédiatrique, le Dr Dubrovsky a choisi de considérer la compréhension acceptée du Lean ─ réduire le gaspillage et la variabilité, et toujours être simple ─ comme une pierre angulaire. Il a travaillé dur pour minimiser la souffrance des parents et de leurs enfants lorsqu’ils avaient besoin d’un centre de santé pour des soins appropriés. Son travail l’a amené à choisir d’installer sa clinique sur la Rive-Sud de Montréal afin de réduire le temps de circulation. Il connaît vraiment les besoins de ses clients et d’où ils viennent !
Créer une nouvelle organisation basée sur les principes du Lean n’est pas une tâche facile, mais il a réussi. Comment ?
D’abord, en mettant en pratique les cinq principes du livre “The Lean Start-up : How Constant Innovation Creates Radically Successful Businesses” d’Eric Ries (nouvelle édition, Renaud-Bray). Ces principes sont les suivants:

Créer un nouveau produit dans des conditions d’incertitude extrême ;
L’entrepreneuriat devient le management dans une incertitude extrême ;
• Apprendre comment, est une clé pour construire une entreprise durable ;
Le cycle « construire-mesurer-apprendre » comme activité fondamentale ;
• Concentrez-vous sur l’exécution.

Deuxièmement, il a mentionné que la perception de son entreprise est que l’unité pédiatrique existe pour favoriser un lien fort entre les familles et son équipe. En ce sens, il a partagé le “manifeste” de la clinique :

Personne n’est laissé pour compte ;
Fournir des soins d’urgence pédiatriques de qualité à proximité du domicile, avec responsabilité du suivi ;
Créer des moments « WOW » ;
Nous sommes des mentors, des coachs et des apprenants tout au long de la vie ;
Accueillir et conduire le changement ;
S’engager dans l’amélioration continue ;
Ensemble, nous pouvons créer un gagnant-gagnant avec les mathématiques 1 + 1 = 5.

En conclusion, mon impression générale de ce webinaire est que son entreprise est une bonne étude de cas pour la pratique de la méthodologie lean, une start-up lean bien établie au Québec. Il utilise constamment la méthodologie DMAIC (Define / Measure / Analyze / Improve / Control ou Définir / Mesurer / Analyser / Innover (Améliorer) et Contrôler) et les principes de Ries, et est donc en mesure de conserver son personnel dans des circonstances réelles difficiles, où une pandémie a changé les organisations de soins de santé dans le monde entier.
Enfin, je vous laisserai sur cette expression qu’il a présentée lors du webinaire : « Avant d’énoncer le problème, y a-t-il des solutions ? »..


Notre prochain rendez-vous sera : Une marque employeur forte comme facteur clé pour le succès de votre transformation Lean (A strong employer brand – Key factor of successful Lean transformation) avec Alexis et Martin CARIGNAN, le 24 Javier 2022. Un webinaire en français.

Word from the Chair | Mot du président

Raymond Dyer

Raymond DyerBy Raymond E. Dyer (Ray), ASQ Senior Member, CMQ/OE, & CQA
Here we go, we’re now in 2022. We’re seeing much of the same challenges as in 2021 regarding the pandemic and being imposed to remain virtual for quite some time. However, that latter point has actually benefitted us in many ways, allowing us to solicit presenters and entice attendees from different countries around the world for our events. It’s also allowed us to hold free events and remove issues surrounding travel logistics.

Most of our 2022 program is scheduled and we look forward to hosting interesting events. For 2022, much of the Section Leadership Team (SLT) has remained the same. We lost a couple of players, but gained a few more. I’d like to see even more new faces on our SLT and plan to help develop our new colleagues to ensure the sustainability of our section leadership. There’ll be more to come on that.

Meanwhile, I thank Chantale Simard and the rest of the 2021 SLT for a job very well done. Next newsletter, we’ll share the results of our 2021 plan and give some insight on our 2022 plan as well.

Please stay safe and healthy and have a Happy New Year.


Et voilà, nous sommes maintenant en 2022. Nous rencontrons à peu près les mêmes difficultés qu’en 2021 en ce qui concerne la pandémie et l’obligation de rester virtuel pendant un certain temps. Cependant, ce dernier point nous a été bénéfique à bien des égards, car il nous a permis de solliciter des présentateurs et d’attirer des participants de différents pays du monde pour nos événements. Cela nous a également permis d’organiser des événements gratuits et de supprimer les problèmes liés à la logistique du transport. La majorité de notre programme 2022 est programmée et nous sommes impatients d’accueillir des événements intéressants.

Pour 2022, la plupart des membres de l’équipe de direction de la section (EDS) sont restés les mêmes. Nous avons perdu quelques joueurs, mais en avons gagné d’autres. J’aimerais voir encore plus de nouveaux visages au sein de notre EDS et je prévois aider à développer nos nouveaux collègues afin d’assurer la durabilité du leadership de notre section. Je vous en dirai plus à ce sujet.

En attendant, je remercie Chantale Simard et le reste de l’EDS de 2021 pour leur excellent travail. Dans le prochain bulletin, nous vous ferons part des résultats de notre plan 2021 et nous vous donnerons un aperçu de notre plan 2022.

Restez en bonne santé et en sécurité, et bonne année à tous!

Send me your comments/Envoyez-moi vos commentaires

Wishes | Souhaits 2022

Raymond Dyer

Bonnes fêtes | Happy Holidays in 2022!

Student Outreach | Sensibilisation étudiante

Raymond Dyer

RayDyer 2019

By Jean-Pierre Amiel, ASQ Senior and CQA Ret. for Raymond E. Dyer, ASQ Senior Member, CMQ/OE, CQA, Program Chair, Section Secretary, Student Outreach Committee Member (texte français suit)

I would like to share with you my thoughts on our last event – the Montreal Section’s General Assembly.

At this event, we decided to honour the memory of two very special individuals who worked with us to make our section what it is. I am talking about Eric Stern and Mitchell Daudier, ordinary people doing extraordinary things. Eric was a person who had ideas. Ideas of getting our section involved into many paths that sometimes we could not see or understand. That was his and our challenge – getting these ideas to fruition. Mitchell was just bubbling with energy and compassion. As a section leader, she led us through some interesting times and projects. As a memorial to these two individuals, your Section Leadership Team created two bursaries in their names. On October 27th at our General Assembly, we invited their families, the bursary winners and their professors to honour them.

Eric Stern Award: The 500$ bursary was given to Kamyar Azar who described the basics of the algorithm that he developed to analyze imagery to identify potential breast cancer. Eric’s daughter Cindy was present.

Mitchell Daudier Award: The 500$ bursary was presented to Trisha Sackey who, with her professor Dr. Saji George, briefly described her path and thesis project on a therapy to reduce salmonella infections in swine. Mitchell’s husband Ashley and her two sons Alexis and Eli were present.

On another note, our Student Outreach Committee is working on establishing contacts at all of our Montreal based universities, both anglophone and francophone to further develop our presence and promote the quality field. So please help us out, reach out to those that might be interested, and have them contact me via LinkedIn, to network for future student-centered events.
Thanks!


J’aimerais partager avec vous mes réflexions sur notre dernier événement – l’assemblée générale de la section de Montréal.

Lors de cet événement, nous avons décidé d’honorer la mémoire de deux personnes très spéciales qui ont travaillé avec nous pour faire de notre section ce qu’elle est. Je vous parle d’Eric Stern et de Mitchell Daudier, des gens ordinaires qui ont fait des choses extraordinaires. Eric était une personne qui avait des idées. Des idées pour impliquer notre section dans de nombreuses voies que nous ne pouvions parfois pas voir ou comprendre. C’était son défi et le nôtre – faire aboutir ces idées. Mitchell débordait d’énergie et de compassion. En tant que leader de la section, elle nous a fait vivre des moments et des projets intéressants. En hommage à ces deux personnes, votre équipe de direction a créée deux bourses d’études en leur nom. Le 27 octobre, lors de notre assemblée générale, nous avons invité leurs familles, les lauréats des bourses et leurs professeurs pour leur rendre hommage.

Le prix Eric Stern: La bourse de 500$ a été remise à Kamyar Azar qui a décrit les bases de l’algorithme qu’il a développé pour analyser l’imagerie afin d’identifier un éventuel cancer du sein. La fille d’Eric, Cindy, était présente.

Le prix Mitchell Daudier: La bourse de 500$ a été remise à Trisha Sackey qui, avec son professeur Dr Saji George, a brièvement décrit son parcours et son projet de thèse sur une thérapie pour réduire les infections à salmonella chez les porcs. Étaient présents à la remise de la bourse le mari de Mitchell, Ashley et ses deux fils Alexis et Eli.

Par ailleurs, notre comité de sensibilisation des étudiants s’efforce d’établir des contacts dans toutes les universités montréalaises, anglophones et francophones, afin de renforcer notre présence et de promouvoir le domaine de la qualité. Alors, aidez-nous, contactez les personnes susceptibles d’être intéressées et demandez-leur de me contacter via LinkedIn, afin d’établir un réseau pour de futurs événements centrés sur les étudiants.

Merci!