NL-V71-05

Had You Connected to the Last Event

Robert Vadeboncoeur

Par Raymond E. Dyer, Gérant Qualité – Accedian, ASQ CMQ/OE and CQA (English Summary follows)

Nous entendons beaucoup parler de l’Industrie 4.0, de Qualité 4.0, d’Amélioration continue 4.0, des “IoT” (Internet of Things) et de toutes les implications qu’ils ont concernant l’utilisation efficace de données de plus en plus disponible. Eh bien, avec un peu plus de détails, c’est l’essentiel de ce que Robert Vadeboncoeur a partagé avec les participants à sa présentation “Vers l’amélioration continue 4.0, un petit pas à la fois” le 28 avril 2021 dernier.

Effectivement, Robert a parlé de l’entretien prédictif qui suscite beaucoup d’espoir dont l’amélioration du service, la productivité, la fiabilité, etc. Le problème, c’est qu’en 2020, seulement 8% des entreprises ont implanté la démarche (Bain & Cie 2018). Les principaux points d’achoppement sont la sécurité des informations, l’intégration Ti/To (Technologies de l’information et des opérations), le RSI (Retour sur l’investissement) incertain et l’expertise technique interne. Robert a expliqué les différents concepts du 4.0 en maintenance suivi d’une démarche d’implantation progressive avec des équipes de production et de maintenance.

Le but de la présentation était de démystifier les concepts de maintenance 4.0, de découvrir l’intérêt et l’accessibilité de la démarche, et de prévoir les premiers pas. Mission accomplie!

Robert a fait la distinction entre la maintenance réactive (très pénible et couteuse), préventive (moins pénible et moins couteuse), et prédictive (encore moins pénible et moins couteuse, mais un défi a calculer si on n’a pas assez de bonnes données).

L’idée est de se définir des seuils d’alarmes, et surtout de pré-alarmes, pour savoir quand agir. Comment? En ayant des détecteurs appropriés pour les facteurs importants (ex. pour la vibration, le courant, la pression, la température, etc.) qui fournissent des données que l’on peut utiliser dans des modèles pour prédire les états et tendances de l’équipement sous observation.

Il y a un point d’optimisation entre le coût de la maintenance et le taux de panne qui est réduit en utilisant un modèle préventif et prédictive plutôt que seulement préventive. Le niveau d’adoption d’IoT augmente constamment. De ne pas en profiter risque de nous faire perdre un avantage sérieux.

  • Les trois principaux défis à l’implantation 4.0 en maintenance: Ressources humaines, Risques financiers et Technologie.
  • L’approche suggérée: Faire des petits pas et “jouer” avec les détecteurs – ils ne vous indiquent rien de significatif? Alors, mettez-les ailleurs et réessayez!

Robert préconise une approche flexible, réactive et itérative, c’est-à-dire “agile”. Ce qui m’a vraiment touché comme professionnel de la qualité était le rappel que “Ce qui peut être mesuré peut être amélioré” de Peter Drucker. Très bien placé dans ce contexte.

Ses conclusions?

  • Changement de paradigmes;
  • Essayer, se tromper, s’ajuster et apprivoiser la nouvelle démarche 4.0 sans risques majeurs;
  • Commencer petit, apprendre et grandir en 4.0.

Vraiment très intéressant comme sujet.
Merci Robert!


English Summary:
We hear a lot about Industry 4.0, Quality 4.0, Continuous Improvement 4.0, IoT (Internet of Things) and all the implications they have regarding the efficient use of increasingly available data. Well, with a little more detail, this is the essence of what Robert Vadeboncoeur shared with the participants of his presentation “Towards Continuous Improvement 4.0, one small step at a time” on April 28, 2021.

Indeed, Robert talked about predictive maintenance which raises a lot of hopes including service improvement, productivity, reliability, etc. The problem is that in 2020, only 8% of companies have implemented the approach (Bain & Cie 2018). The main stumbling blocks are information security, Ti/To (Information Technology and Operations) integration, uncertain ROI (Return on Investment) and in-house technical expertise. Robert explained the different concepts of 4.0 in maintenance followed by a progressive implementation process with production and maintenance teams.

His goal was to demystify the concepts of 4.0 maintenance, to discover the interest and accessibility of the approach, and to plan the first steps. Mission accomplished! He made the distinction between reactive maintenance (very tedious and expensive), preventive maintenance (less tedious and less expensive), and predictive maintenance (even less tedious and less expensive, but a challenge to calculate if you don’t have enough good data). The idea is to define alarm thresholds, and especially pre-alarms, to know when to act. How can we do this? By having appropriate sensors for important factors (e.g. for vibration, current, pressure, temperature, etc.) that provide data that can be used in models to predict the states and trends of the equipment under observation.

There is an optimization point between maintenance cost and failure rate that is reduced by using a preventive and predictive model rather than just a preventive model. The level of IoT adoption is constantly increasing. Not taking advantage of it risks losing a serious advantage. The three main challenges to 4.0 implementation in maintenance: Human resources, Financial risks and Technology. His suggested approach: Take baby steps and “play” with sensors – They’re not telling you anything significant? Then put them somewhere else and try again! Robert advocates a flexible, reactive and iterative approach, i.e. “agile”. What really resonated with me as a quality professional was the reminder that “What can be measured can be improved” by Peter Drucker. Very well placed in this context.

His conclusions: Paradigm shift; Try, get it wrong, adjust and tame the new 4.0 approach without major risks; Start small, learn and grow in 4.0.

Really interesting subject. Thanks Robert!

Mot de la présidente

Chantale Simard

Par Chantale Simard, MBA, Gestionnaire de projet – XRM Vision, ASQ CMQOE et CSSGB

Résultats du sondage sur nos plateformes de communication

J’ai reçu 16 réponses à mon petit sondage du mois dernier, merci beaucoup! 11 personnes sont des membres de l’ASQ dont une qui n’est pas membre de notre section.

Comme l’infolettre est envoyée uniquement aux membres de la section, ça me fait plaisir de voir que sur les 10 membres de la section Montréal qui ont répondu, 9 utilisent l’infolettre pour avoir des nouvelles de la section.  Comme j’ai également publié mon article avec le lien vers le sondage sur notre site LinkedIn Réseau Qualité ASQ Montréal, je m’attendais à ce que ce soit la réponse la plus populaire puisque nous y avons plus de 1000 membres. Effectivement, 75% des répondants l’utilisent. L’autre Groupe LinkedIn est celui que nous avons créé pour communiquer spécifiquement avec les étudiants.

Next Event – Prochain Événement

Réseautage — Networking
(Bilingue | Bilingual)

La valeur des certifications ASQ
The Value of ASQ certifications

June - 16 - Juin, 2021, 19:00

ASQ Certifications

ASQ Montreal Section leaders will moderate a bilingual virtual networking event on the topic of ASQ Certifications including their value, the range of Quality areas they focus on, how to get certified, and how to maintain these certifications. Join us!


Les responsables de la section de Montréal de l'ASQ animeront un événement de réseautage virtuel bilingue sur le thème des certifications de l'ASQ, notamment leur valeur, la gamme de domaines de qualité sur lesquels ils se concentrent, la façon d'obtenir une certification et la façon de maintenir ces certifications. On vous y attends !

Attendance will be worth 0.5 RU (Recertification Units) for ASQ.
La participation vaut 0.5 RU (Recertification Units) de l'ASQ.

For more information on this upcoming event, see our Newsletter, myASQ or myASQ-FR.

ASQ Region Webinar-Webinaire

Lean as a Lever for a Sustainable Supply Chain – Le Lean comme levier pour une chaîne d’approvisionnement durable

Lean Supply Chain

What is your organization doing to positively impact the SDG goals?
Que fait votre organisation pour avoir un effet positif sur les ODD?

May 19, 2021 – 19 mai, 2021 (12h00)
(Webinar-Webinaire bilingue)

In 2015, the UN adopted a plan for achieving a better future for all with sustainable development goals (SDG) to end extreme poverty, fight inequality and injustice, and protect our planet. If this seems like a daunting task, join us to discuss what you can do in your organization to make the world a better place with Veronica Marquez, Certified Lean Six Sigma Black Belt with ASQ and Certified Sustainable Supply Chain Professional from ISCEA.


En 2015, les Nations Unies ont adopté un plan pour parvenir à un avenir meilleur pour tous avec des objectifs  de développement durable (ODD) visant à mettre fin à l’extrême pauvreté, à lutter contre les inégalités et l’injustice et à protéger notre planète. Si cela vous semble insurmontable, joignez-vous à nous pour discuter de ce que vous pouvez faire dans votre organisation pour rendre le monde meilleur avec Veronica Marquez, Certified Lean Six Sigma Black Belt avec l’ASQ et Certified Sustainable Supply Chain Professional de l’ISCEA. Looking forward to see you there. On vous y attends.

ASQ RU Recertification Units:
Attendance will be worth 0.5 RU (Recertification Units) for ASQ. A certificate will be sent by email after the event to the participants.
La participation vaut 0.5 RU (Recertification Units) de l’ASQ. Un certificat sera envoyé par courriel aux participants après l’événement.

The Editor’s Corner

Michael Bournazian

By Michael Bournazian, Eng., Newsletter Editor, ASQ Senior Member, CSSGB

A positive update on my Editor’s Corner article from February 2021. If you recall, I had 2 good friends of mine, both of whom work in the Quality field, lose their jobs.

The positive is that as of this month, both have started new, permanent employment. They were both let go from longstanding jobs with aerospace companies, and have now started new roles with different aerospace companies.

In both their cases, it took a few months, a few interviews, and few frustrations. But hopefully they can now settle into their new Quality roles. I wish them the best of luck.

And if you are reading this and are currently in the situation they used to be in, then click on the link above and read my full article on things to keep in mind and to do with regards to “Job Searching 2021”. All the best and none of the worst to you.

EDITOR’S NOTE: Neither the “C” word nor the “P” word were used during the writing of this article.

**********************************************

Any feedback? Click on the link and let me know.

Thank you, all the best and none of the worst.

Voice of The Customer – Voix du Client

Par Mauricio Figueroa, Voix du client (Englis Summary follows)

La conférence en français Vers l’amélioration Continue 4.0, un Petit Pas à La Fois de Robert Vadeboncoeur a eu un taux de satisfaction générale de 88%. Vous avez particulièrement apprécié l’échange avec 95% de satisfaction. Quant au sujet, l’approche et le conférencier, la satisfaction s’élève à 85% chacun.

Lors de la conférence, trois questions ont été posées à savoir le niveau d’adoption de l’IoT (Internet of Things) en maintenance, le type d’équipement à appliquer la maintenance 4.0 pour débuter et les trois principaux défis à l’implantation du 4.0 en maintenance. Pour la première question, vous êtes une grande majorité (11/18 réponses) à n’avoir pas commencé de projets 4.0 en maintenance. Pour la deuxième question, il n’y a pas de consensus, on trouve des machines de production, des compresseurs, des souffleurs et ventilateurs, des ascenseurs, des contrôleurs et de véhicules. Enfin, pour la dérnier questions, vous avez souligné le manque de personnel qualifié, la complexité des technologies, le coût excessif et l’incertitude du retour sur investissement, la cybersécurité, et la difficulté à savoir par où commencer.

Nous avons eu comme suggestion d’avoir plus d’exemples, et d’aborder la numérisation des systèmes de qualité. Je vous propose donc d’assister à notre prochaine conférence Leveraging Continuous Improvements with AI le 29 mai, 2021.

Aussi, il est important de souligner que cette conférence en français à attirer des personnes de Montréal et ses alentours, de Québec, mais également du Pérou (Lima). Nous vous remercions de votre participation.


English Summary:
This webinar in French by Robert Vadeboncoeur had an overall satisfaction rate of 88%. Participants particularly appreciated the exchange with 95% satisfaction. As for the subject, the approach and the speaker, the satisfaction rate was 85% each.

During the conference, three questions were asked, namely the level of adoption of IoT (Internet of Things) in maintenance, the type of equipment to apply 4.0 maintenance to start with and the three main challenges to the implementation of 4.0 in maintenance. For the first question, a large majority (11/18 responses) have not started any 4.0 projects in maintenance. For the second question, there is no consensus, we find production machines, compressors, blowers and fans, elevators, controllers and vehicles. Finally, for the last question, the lack of qualified personnel, the complexity of the technologies, the excessive cost and the uncertainty of the return on investment, the cybersecurity, and the difficulty of knowing where to start were the main preoccupations identified.

Suggestions for future topics included more examples and to address the digitization of quality systems. So I suggest you attend our next webinar Leveraging Continuous Improvements with AI on May 29, 2021.

Also, it is important to underline that this French webinar attracted people from Montreal and its surroundings, from Quebec, but also from Peru (Lima). We thank you for your participation.